Agenda TB


Print Friendly, PDF & Email
Juin
14
ven
2019
La bataille (d’extermination) d’Orange en 105 avant J.-C. @ Salle du Château Pontifical
Juin 14 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
La bataille (d'extermination) d'Orange en 105 avant J.-C. @ Salle du Château Pontifical

Conférence de M. Alain DEYBER

Docteur d’État en histoire et civilisation de l’Antiquité de l’université de la Sorbonne – Paris IV.

Entrée gratuite – dons libres au bénéfice des fouilles archéologiques d’Arausio.

Lire le texte d’Alain DEYBER sur cette bataille.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Juin
19
mer
2019
Conférence sur l’histoire des Forces Spéciales françaises @ Maison de la Recherche (annexe de la Sorbonne)
Juin 19 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Conférence sur l'histoire des Forces Spéciales françaises @ Maison de la Recherche (annexe de la Sorbonne)

Avec son cycle de Conférences “Jeunes chercheurs” l’AREC-Histoire vous propose de découvrir des thèses ou mémoires originaux à l’occasion d’une conférence. Au cours de cet événement Maxime Hannebique détaillera l’Histoire des Forces Spéciales françaises, un sujet sur lequel il a travaillé pendant 2 ans dans le cadre d’un mémoire avec le professeur Olivier Forcade, spécialiste d’Histoire militaire.

Cette séance sera animée par Cyril Gélibter, doctorant travaillant sur le renseignement russe. A cette occasion, il évoquera les particularités de la recherche en Histoire “immédiate”, notamment lorsqu’il s’agit de trouver et d’exploiter des sources sur des sujets sensibles encore récents (diplomatie, histoire militaire, renseignement).

Héritière des commandos de la Seconde Guerre mondiale, les forces spéciales se sont imposées depuis 1945 comme un élément essentiel de la plupart des armées. En France de nombreuses unités, inspirées des SAS britannique crée en 1941 en Egypte, ont participé aux guerres de décolonisation. Bien entraînées, dotées de grandes capacités d’adaptation, capables de remplir des missions non conventionnelles, elles ont su démontrer leur efficacité.

Depuis les Forces Spéciales ont participé à toutes les Opérations Extérieures (OPEX). Dans certains conflits, comme en Libye en 2011, elles sont les seuls forces françaises présentes au sol. Le degré élevé de préparation opérationnelle et de maturé qu’elles semblent aujourd’hui avoir atteint est le résultat d’une histoire mouvementée.

Des années 1970 à l’opération Serval au Mali, les succès comme les échecs les ont encouragé à réévaluer constamment leurs modes d’actions et à promouvoir des solutions innovantes. Les exemples étrangers ont aussi été une importante source d’inspiration. La Guerre du Golf, qui a mis en lumière plusieurs faiblesses comparés aux alliés anglo-saxons, a notamment conduit à la création du Commandement des Forces Spéciales (COS) en 1992.

Au-delà des questions de doctrine et de matériels, des enjeux institutionnels ont aussi influencé sur leur organisation. Issues de l’Armée de Terre, de l’Air et de la Marine, les Forces Spéciales n’ont pas été épargnées par les querelles de chapelles et les difficultés initiales de l’intégration interarmées. Après 50 ans de réformes et d’innovations, l’AREC-Histoire vous propose un retour.

L’AREC-Histoire est heureuse de vous inviter à venir assister à cette conférence exceptionnelle sur l’Histoire des Forces Spéciales françaises dans le cadre de son cycle “Jeunes chercheurs”.

PIÈCE D’IDENTITÉ OBLIGATOIRE À PRÉSENTER À L’ENTRÉE

Clôture des inscriptions le samedi 15 juin

Print Friendly, PDF & Email
Jan
15
mer
2020
Quel avenir pour l’industrie de défense en Europe ? @ INSA Centre Val-de-Loire
Jan 15 @ 18 h 30 min – 20 h 00 min
Quel avenir pour l'industrie de défense en Europe ? @ INSA Centre Val-de-Loire

La Délégation Régionale Centre Val-de-Loire de l’IHEDN Jeunes organise, avec le soutien du CID, la conférence « Quel avenir pour l’industrie de défense en Europe ? ».

Cet événement se tiendra à Bourges le 15 janvier 2020, lors de la déclinaison régionale de la Fabrique Défense.

A l’heure où la France et l’Allemagne se sont engagées dans le développement du char du futur pour remplacer le Leclerc et le Leopard 2 au travers du programme MGCS (Main Ground Combat System), les pressions nationales et la forte concurrence entre les industriels européens pourraient mettre à mal l’équilibre en place et rebattre les cartes de l’avenir. La construction d’un champion européen de la défense terrestre est-elle une utopie ? Quelle place la France peut-elle y jouer ? Comment l’avenir se dessine-t-il ? 

Pour répondre à ces questions, nous vous proposons une conférence exceptionnelle du général de corps d’armée (2S) Arnaud Sainte-Claire Deville, directeur des relations institutionnelles France et Europe chez Nexter. 

Son intervention vous permettra de mieux appréhender l’historique des réalisations européennes en matière d’armement terrestre, de décrypter les enjeux actuels et d’imaginer l’avenir sur ce thème brûlant d’actualité.

Print Friendly, PDF & Email