Reprise des Cafés historiques, avec Raphaël KRAFFT (15 janvier)


En décembre 2009, Raphaël Krafft s’engage dans l’armée française pour aider la Légion étrangère (au sein du 2e REI) à créer une radio communautaire dans une région d’Afghanistan. Journaliste devenu officier sous contrat, il observe les intéractions de l’armée française et des Afghans. A Radio Surobi, voulue par la Légion comme une radio libre en langue pashtô, le capitaine Krafft devient « Captain Teacher » pour les Afghans qu’il forme au journalisme. La création originale de ce média leur permettra de libérer leur parole et d’offrir un nouveau regard sur leur pays.

Previous La DGA commande 3 bâtiments multi-missions
Next PAKISTAN : Un adolescent de 15 ans se sacrifie pour sauver son école d'une attaque kamikaze

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.