655.000 : c’est le nombre de civils irakiens tués depuis le début de l’occupation de leur pays par l’armée américaine et ses alliés entre mars 2003 et juillet dernier. Cette évaluation a été effectuée par des spécialistes de santé publique américains et de l’université de Bagdad, dans un article mis en ligne jeudi par la …

0 0