L‘idée du char d’assaut n’est pas contemporaine, en effet des ingénieurs comme Leonard de Vinci s’intéressent déjà à l’idée depuis de nombreux siècles. Au fil du temps, le concept d’un véhicule renforcé permettant d’atteindre les lignes ennemis à couvert et/ou de disposer d’armes puissantes parvient jusqu’au XXe siècle. La Grande Guerre est le premier conflit …

Le char FCM 2C : son nom évoque l’acier, la démesure et la puissance de feu. Au cours de la Première Guerre mondiale, la France développe ses premiers blindés et chars d’assaut, divers prototypes plus ou moins prometteurs. Il y a tout d’abord le char Schneider, le Saint-Chamond puis l’emblématique char Renault FT. En 1918, …

Au cours de la Grande Guerre, Français et Britanniques s’intéressent assez tôt au développement de blindés et de chars a contrario des Allemands. Ce manque d’intérêt provient en partie de l’observation de la relative inefficacité des chars alliés sur les champs de bataille. L’état-major allemand préfère récupérer les chars abandonnés sur place et se concentrer …

Loin de la boue collante de la Somme, des orages d’acier de Verdun et de la déferlante des armées de Broussilov en Galicie, se trouve blottie dans chaleur du désert du Sinaï, une petite bourgade du nom de Romani qui connut sa rencontre avec le destin en 1916, en tant que lieu d’une bataille paraissant …

Le canon de 75 mm français est emblématique de la Première Guerre mondiale, symbole de la victoire et de la technologie française. Pièce élégante dans sa livrée « gris de fer bleuté » (gris artillerie), souvent représentée sur les images d’Épinal, elle est bien plus connue que son homologue allemande, le 77 mm de Krupp. Le canon …

À l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage chez Pierre de Taillac, Max Schiavon a accepté de répondre à nos questions. Historien, ancien officier, spécialiste des élites militaires françaises du XXe siècle, l’auteur porte son attention sur le personnage du général Huntziger après ses biographies des généraux CORAP, GEORGES, VAUTHIER et plus récemment WEYGAND. …

Samedi 20 juillet 2019, la promotion 2018-2020 de l’EMIA a reçu comme nom de baptême « Usbuk 1918« . Depuis le début du centenaire, peu de promotions ont choisi un nom en rapport avec la Grande Guerre hormis la promotion « Sous-lieutenant et Général de Castelnau » pour les saint-cyriens et « Lieutenant Nungesser » pour les élèves de l’EMIA de …

L’Argonne est un massif forestier situé entre la plaine de Champagne et la Meuse. Propice aux balades champêtres avant la guerre, cette forêt est devenue le théâtre d’affrontements sanglants dès 1914. Français et Allemands se battent pour être maîtres du terrain. Les Garibaldiens viennent s’y battent en 1915, puis les Américains en 1918. Les États-Unis …

Face à la fortification du front depuis la stabilisation en 1914, les Alliés recherchent une solution technique pour rompre les lignes. Les belligérants recherchent un moyen pour revenir à une guerre de mouvement, seule susceptible d’apporter la victoire ; les Allemands dans une évolution doctrinale et tactique avec les Sturmtruppen et la méthode BRUCHMÜLLER, les Alliés …

Frank LUKE Jr est né le 19 mai 1897 à Phoenix en Arizona, parmi une nombreuse fratrie, comptant neuf frères et sœurs, issue d’une famille modeste d’origine allemande. Grand sportif, il pratique la boxe et l’athlétisme tout en travaillant dans une mine de cuivre locale. Son caractère têtu et vif en fait un adversaire redoutable …