Au cœur de l’Europe du sud-est, des processus d’éclatement sont réactivés depuis quelques mois. Derrière une révolte sociale étendue aux Républiques de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro et de Serbie, on voit poindre plusieurs mécanismes :  le rejet par les populations locales des privatisations effrénées et des abus de pouvoirs par les autorités régionales et locales dans …