L’Anjou a connu à la fin du premier conflit mondial une forte présence de soldats venus d’outre-Atlantique. Des centres de formations, des régiments et un hôpital se sont ainsi installés pour trois ans et soixante-dix mille soldats sont passés par la région. Les Angevins, dont les hommes sont partis se battre sur le front, vont …