Au mois de mai 1960, des commandos-marine viennent dégager en plein djebel un poste de commandement du 2e régiment étranger d’infanterie encerclé par un bataillon de l’ALN. Un souvenir inoubliable pour les « corsaires en béret vert ». Après les combats d’Indochine, les légionnaires du 2e régiment étranger d’infanterie se retrouvent à Bizerte. Dès octobre, …

1 0