Quarante ans après la Marche Verte du 6 novembre 1975, qui a clos la question de la colonisation des provinces du sud marocain par l’Espagne en permettant leur restitution au Royaume chérifien, une analyse d’envergure est devenue nécessaire sur la persistance du conflit sur le Sahara marocain (dit « occidental ») créé de toutes pièces …

Avec Marie-Pierre Rey : Professeur d’histoire russe à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Le couple terre/mer s’est rapidement imposé. Ratzel insistait pourtant sur l’opposition nomades/sédentaires qui retrouve, en notre époque de mondialisation, une modernité inattendue. Bien d’autres paires viennent à l’esprit, inspirées par la géographie, la diplomatie ou la stratégie : ami/ennemi, nous/les autres, ager/saltus, offensive/défensive, choc/feu, extension/concentration… Ils sont présents chez tous les grands géopoliticiens, mais en …

Comme celle de géopolitique, et pour des raisons comparables, la notion de guerre économique est longtemps restée taboue après la Seconde Guerre mondiale. Elle renvoyait au protectionnisme des années 1930, elle était rendue responsable de la durée de la crise, elle était soupçonnée d’avoir contribué à l’éclatement du conflit. La situation s’est à peine améliorée. …

Il y a cent ans commençait la Première Guerre mondiale : un affrontement d’une ampleur meurtrière sans précédent. Un second conflit planétaire a éclaté vingt-cinq ans plus tard. Aucune guerre de telles proportions n’a eu lieu depuis, mais des conflits armés ne cessent localement d’ensanglanter le monde, sous forme parfois anciennes et parfois nouvelles, dont …

Chaque année, Bertrand Badie et son équipe de géopoliticiens dressent le bilan d’une réflexion à l’échelle mondiale : en 2014, l’état du monde s’intéresse à la question de la guerre, plus que jamais à l’ordre du jour. Le sous-titre de l’ouvrage, « nouvelles guerres », a un double sens : nouvelles guerres car certaines se sont déclenchées …