Les historiens — anciens et modernes — qui ont étudié le cri ont distingué : Le cri de combat, sans signification précise, qui est une manifestation instinctive, a pour but et pour effet d’effrayer l’adversaire, de s’animer au combat, de se « doper » en quelque sorte, de se rendre en même temps moins sensible à …

0 0