Le 11 août 2015, une dépêche AFP a annoncé la mort du chef de l’organisation islamiste Émirat du Caucase, Magomed Suleïmanov et a insisté sur le fait qu’il avait prêté allégeance à l’État islamique. Or, cette erreur montre une méconnaissance des conflits internes qui ont miné cette rébellion depuis plus d’un an. L’Émirat du Caucase …

Le rebelle islamiste tchétchène qui opérait dans la région du Caucase depuis des décennies et qui avait récemment menacé d’attaquer les Jeux olympiques de Sotchi serait mort. Cette information émane du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, soutenu par Moscou, sur son profil Instagram (déclaration qu’il a déjà faite par le passé). Les informations sur la mort …