Mondes en guerre, suite de la série dirigée par Hervé Drévillon, ce livre n’est pas de ceux que l’on peut lire d’une traite. En plus de 750 pages, agrémenté d’une iconographie riche, il est avant tout un outil pour explorer le fait guerrier entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle. À la …

0 4