Depuis la nuit des temps, ruse et force s’imposent comme les paramètres-clés de la stratégie, se combinant plus que s’opposant, comme le prouve le rôle respectif d’Achille et d’Ulysse dans la Guerre de Troie. Professeur à l’Université de Paris-II, directeur scientifique de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (Irsem), Jean-Vincent Holeindre vient de publier La …