C’est dans le contexte des guerres napoléoniennes, et plus précisément à l’occasion de la guerre de résistance espagnole contre l’occupation française, entre 1808 et 1813, que va émerger pour le juriste politique allemand Carl Schmitt (1888-1985) la figure conceptuelle du « partisan » moderne, à savoir d’un « soldat irrégulier » pensé en tant que tel; à cette occasion, …

Avec :  Jean-François Kervégan, professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; depuis 2007, il est membre senior de l’Institut Universitaire de France et vice-président de la Société Internationale des Etudes hégéliennes

Contrairement à la lecture superficielle qui est souvent faite de l’œuvre de Schmitt, ce livre veut reconstruire la pensée schmittienne dans sa complexité et sa richesse. Un des problèmes qui a préoccupé Schmitt et auquel il a tenté de trouver une solution est celui de l’ordre. Ce dernier est condition de possibilité de tout système …