Le pirate au sens étymologique est “celui qui tente la fortune sur mer” (du grec peiratès). Ce qui le différencie du “corsaire” – le marin qui mène la “guerre de course” – est le fait d’arraisonner les navires pour son propre compte, sans lettre ou approbation d’une autorité légitime. Assimilée au “brigandage sur mer”, la pirate rie place …

0 0