La commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, présidée par Jean-Pierre RAFFARIN (Les Républicains – Vienne), a fixé un programme de travail 2017 destiné à préparer la prochaine programmation militaire. Les rapports d’information, qui seront publiés d’ici juin, porteront sur : « Les drones dans les forces armées » : Les drones, déjà …

0 0

Une délégation du groupe interparlementaire d’amitié France-Liban du Sénat s’est rendue à Beyrouth, du 24 au 28 septembre 2016, afin d’y rencontrer les représentants du monde politique, de la société civile, des organisations internationales et des organisations non-gouvernementales.

0 0

Afghanistan, Libye, Mali puis bande sahélo-sahérienne, Centrafrique, Irak/Syrie ; depuis 2008, la France consacre en moyenne un milliard d’euros au financement des opérations extérieures, soit 0,25% des dépenses étatiques. Le 26 octobre la commission Défense du Sénat présentait un rapport provisoire sur le financement des OPEX dont le surcoût est chaque année supérieur de plus de 100% …

0 0

Rapport d’information de Jean-Marie BOCKEL, sénateur du Haut-Rhin et de Gisèle JOURDA, sénatrice de l’Aude  présenté au Sénat le 13 juillet 2016 (Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées). Leur rapport détaille une cinquantaine de propositions pour « réussir un redimensionnement indispensable ». Il s’agit de décharger des armées aujourd’hui sur-sollicitées, notamment l’armée …

0 0

17 Février 2016 M. Jean-Pierre Raffarin, président. – Monsieur l’Ambassadeur, merci beaucoup de votre présence et de votre disponibilité. L’Arabie saoudite, pays ami de la France avec lequel les relations bilatérales sont intenses, appartient à une région particulièrement exposée aux crises. Nous souhaiterions avoir votre analyse tant des relations bilatérales entre nos deux pays que de …

0 0

Au terme de leurs travaux, les trois rapporteurs considèrent que le renforcement des effectifs du Commandement des Opérations Spéciales (COS) de mille personnels entre 2014 et 2019, tel que prévu par la loi de programmation militaire (projet “COS + 1 000”), est justifié. Ce renforcement est nécessaire pour alléger la tension permanente qui pèse sur …

0 0