Lorsque Oscar PISTORIUS, amputé au-dessous des genoux à l’âge de 11 mois, devenu un sportif de haut niveau, souhaite participer aux Jeux Olympiques de PÉKIN dans la catégorie des athlètes valides, la Fédération internationale d’athlétisme ne l’y autorise pas, estimant que ses prothèses lui donnaient un avantage important sur ses concurrents. Pourtant, en 2008, le …