Le F-35 craint… les orages (rapport du ministère de la défense néerlandais)


Afin de “minimiser” le risque de foudre, les pilotes doivent donc contourner les orages avec une grande courbe. L’avion doit essayer de rester à plus de 40 kilomètres des nuages ​​orageux. Les appareils doivent également être protégés contre les orages au sol, par exemple par un auvent ou avec un paratonnerre. Les problèmes seraient dus à un défaut de conception.

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique du 22 septembre
Next Le ministère des Armées commande 313 véhicules blindés à l’industrie française (271 Griffon, 42 Jaguar)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.