Le 23 octobre 1983, 6h30 du matin : un double attentat frappe la Force multinationale de sécurité à Beyrouth. En quelques secondes, 241 marines américains et 58 parachutistes français sont tués. Le poste Drakkar, occupés par les paras du 1er RCP, vient de subir la frappe la plus terrible contre l’armée française depuis les affrontements de …

Le Centre d’études des droits du monde arabe (CEDROMA) de l’Université Saint-Joseph (USJ) de Beyrouth et l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris ont organisé le 28 février 2018 à l’amphithéâtre Gulbenkian de l’USJ un colloque sur le thème « Les risques de désintégration de l’État et de séparatisme dans le monde arabe ». Présidée par le professeur Marie-Claude …

24 septembre 1853 : les Français prennent possession de la Nouvelle-Calédonie. Au nom de Napoléon III, le contre-amiral Février-Despointe déclare françaises ces îles découvertes par James Cook en 1774. Elles servent de bagne à la métropole, accueillent des Alsaciens et des Lorrains après la défaite de 1871 et deviennent un des principaux centre de production …

Reportage de Raphaël Kraft sur l’attentat de l’immeuble Drakkar au Liban le 23 octobre 1983 à Beyrouth touchant les contingents américain et français de la Force multinationale de sécurité. Jean-Charles Jauffret, professeur en histoire militaire à Sciences Po Aix,  auteur notamment de « La guerre inachevée : Afghanistan 2001-2013 » (éd. Autrement).          

Un groupe jihadiste considéré comme lié au réseau extrémiste Al-Qaïda revendique un « double attentat suicide » devant l’ambassade d’Iran à Beyrouth qui a fait mardi au moins 23 morts. « Il s’agit d’une double attaque pour laquelle deux de nos héros, des sunnites du Liban, sont tombés en martyrs », a écrit sut Twitter Sirajeddine Zreikat, un responsable …