Bien qu’il fasse encore sombre, nos silhouettes se détachent nettement des parois crayeuses du boyau de liaison qui se glisse à travers la nuit comme un reptile blanc. Nous marchons en silence, précautionneusement, à la file indienne, tout un chacun captif du réseau de ses propres pensées. Dans une heure, notre bande projetée devant le …

Une approche intéressante de l’activité objective du service de santé en 1914-1918 de l’armée impériale allemande nous est possible en étudiant les circonstances des sept blessures reçues sur les divers champs de bataille par le lieutenant Ernst Jünger, grand écrivain germanique du XXème siècle, également zoologiste, entomologiste et botaniste confirmés. Nos sources seront l’édition critique …

18 septembre 1811 : création du bataillon de sapeurs-pompiers de Paris. Fâché par le manque de professionnalisme et de réactivité des Garde-pompes (corps civil créé en 1716) notamment lors de l’incendie de l’ambassade d’Autriche (juillet 1810), Napoléon Ier décide de créer un bataillon militaire de sapeurs-pompiers sous l’autorité du préfet de Paris. Il signe le décret …

Ces hommes, dont l’existence dans le langage de l’arrière était peinte en quelques mots, comme  « camaraderie » ou  « fraternité d’armes », n’avaient rien laissé derrière eux de ce qui faisait leur vie en temps de paix. Ils étaient les mêmes, transportés dans un autre pays, transposés dans une autre existence. Ils avaient donc …

Theatrum Belli entame une série de citations d’auteurs célèbres avec de magnifiques portraits réalisés par Eric HEIDENKOPF.

Né à Toulouse le 23 septrembre 1946, Bernard Maris était écrivain, économiste et journaliste au Monde puis à Charlie-Hebdo et France Inter. Gendre de Maurice Genevoix, il présidait l’Association « Je me souviens de Ceux de 14 » dédiée à sa mémoire. Il vivait dans la maison de l’écrivain, en bord de Loire. Il a été assassiné …

« Le rebelle est l’individu concret, agissant dans le cas concret. Il n’a pas besoin de théories, de lois forgées par les juristes du parti, pour savoir où se trouve le droit. Il descend jusqu’aux sources de la moralité, que n’ont pas encore divisées les canaux des institutions. Tout y devient simple, s’il survit en lui …