4 avril 1881 : ouverture d’une école de l’infanterie à Saint Maixent. A l’issue de la Première Guerre Mondiale, elle devient Ecole militaire de l’infanterie et des chars de combat (EMICC). L’Ecole d’application de l’Infanterie (EAI) est créée en 1946 à Auvours puis transférée à nouveau à Saint Maixent l’Ecole puis à Montpellier et enfin à …

0 0

L’enrôlement et l’organisation des légions L’armement des légionnaires Le camp romain Le service de garde Les punitions et les récompenses Les soldes L’armée en marche Après avoir élu les consuls, les Romains désignent les tribuns militaires à raison de 14 pris parmi les candidats ayant cinq années de service et de 10 pris parmi ceux …

0 0

Après la Bataille de la Marne, début septembre 1914, Allemands et Alliés s’engagent dans « la Course à la mer », puis entreprennent des travaux d’enfouissement sur l’ensemble de la ligne de front. Les réseaux défensifs devenant toujours plus infranchissables, la guerre s’immobilise dans la boue des tranchées. Confrontés à une forme de combat inédite, les adversaires …

0 0

22 septembre 302 : martyre de Saint-Maurice (Valais – Suisse actuelle). Saint-Maurice d’Agaune est le patron de l’infanterie française, suisse et américaine. Officier général de la légion thébaine, Saint Maurice est exécuté pour avoir refusé de sacrifier aux dieux romains. Ses hommes (6600 !) refusant de se désolidariser de leur chef, sont tous décapités. L’école de l’infanterie …

0 0

L’exercice hivernal majeur de la 27e brigade d’infanterie de montagne (BIM) se déroulera du lundi 21 au vendredi 25 novembre 2016 sur le grand champ de tir des Alpes dans la zone des Rochilles – Mont Thabor. (Près de St Michel de Maurienne et de Valloire) Commandé par la brigade, « CERCES » est un …

0 0

L’étude des batailles du premier conflit mondial met souvent en avant les terribles assauts meurtriers, le combattant englué au fond de tranchées, le fracas et la puissance du feu d’artillerie qui annihile toute manœuvre. Néanmoins, certains auteurs ont démontré qu’en 1918, l’armée française s’était remarquablement adaptée pour renouer avec la guerre de mouvement avec une …

0 0

Depuis la professionnalisation des armées, le fantassin demeure au cœur de tous les engagements opérationnels, l’infanterie étant par excellence l’arme de la décision et du contact. L’impact du rythme opérationnel sur sa capacité opérationnelle se répercute donc sur le cadre général des engagements des forces terrestres. En 2011, lors des journées nationales de l’infanterie, le …

0 0