La France Poète honore-là Souci de la Beauté non souci de la Gloire Mais la Perfection n’est-ce pas la Victoire Ô poètes des temps à venir ô chanteurs Je chante la beauté de toutes nos douleurs J’en ai saisi des traits mais vous saurez bien mieux Donner un sens sublime aux gestes glorieux Et fixer …

Dès les premiers combats de l’été 1914, une carence est vite apparue dans le système de récompenses français pour distinguer les combattants méritants. Ce n’est pourtant qu’en avril 1915, après de vifs débats, que fut créée la Croix de guerre, qui deviendra le symbole même du Poilu victorieux. Attribuable à tous, elle permet de matérialiser …

Dans la vallée de l’Aisne, la terre n’est pas seule à résonner encore des combats sanglants de la Grande Guerre. A quelques mètres sous le sol, les carrières de Confrécourt conservent intact un mémorial de calcaire grandiose et bouleversant, sculpté par les poilus de 1914. Nous avons suivi Jean-Luc Pamart dans les entrailles de ces …

L’incroyable convoyage de 436 chiens de traîneaux qui franchirent l’Atlantique pour venir épauler les soldats français enlisés sur le front des Vosges en 1915. Un superbe documentaire au souffle épique. 15 août 1915. Le capitaine Moufflet et le sous-lieutenant Haas embarquent pour New York. Ils ont cent vingt jours pour effectuer une mission peu ordinaire …

L’histoire débute durant l’hiver 1914-1915. À la suite de chutes de neige très abondantes sur le massif vosgien, il est devenu très difficile d’approvisionner les troupes installées en première ligne sur les crêtes du massif. Les routes sont impraticables. Les camions sont bloqués par la neige. L’état-major se résout à transporter vivres et matériel à …

Un hommage a été rendu au soldat Albert Dadure mort pour la France le 7 février 1915, dont la dépouille avait été découverte en juillet dernier lors de travaux de restauration d’une tranchée, vendredi à la nécropole de Minaucourt-le-Mesnil-lès-Hurlus (Marne). La plaque réglementaire au nom du poilu tombé au combat à 21 ans, a été …

Natif de Briscous, dans les Pyrénées-Atlantiques, Jean Peyrelongue est mort au front en 1916 mais son corps et celui de ses camarades n’ont été retrouvés qu’en mai dernier… Ce sont des travaux qui ont fait bouger le terrain… et les os sont apparus, affleurant au ras du sol. Des touristes les ont vus… et «entre …

En 2012, en prévision de la pose de nouvelles canalisations dans la petite ville de Messines, les archéologues mettent au jour des tranchées dans lesquelles les soldats allemands et britanniques se sont affrontés entre 1914 et 1917. Pendant huit mois, s’appuyant sur les cartes d’état-major de l’époque, ils creusent la terre boueuse malgré la crainte …