« 1915 », par Yves-Marie Adeline (1ère partie)


L’année 1915 forme, avec 1914, ce que Soljenitsyne aurait pu appeler « un noeud » : un seul et même noeud historique, c’est à dire un épisode qui s’achève logiquement non pas à la fin de 1914, mais à la fin de 1915, aboutissant d’un part à ce que soient fixés à peu près définitivement les théâtres d’opération de la Première guerre mondiale ; et d’autre part, à ce que se trouve isolée – tout aussi définitivement – ce qu’on appelle « l’Alliance ».

 

Previous Webdoc : Sur les traces de Boko Haram
Next Le musée de l'armée suisse rend hommage à Edgar Brandt, fondateur de TDA Armements

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.