dimanche 3 mars 2024

CHRONICORUM BELLI du 11 septembre

La rubrique CHRONICORUM BELLI réalisée en grande partie avec le contenu de l’encyclopédie libre en ligne WIKIPEDIA (licence CC BY-SA 4.0) avec des éléments de recherche sur le NET ajoutés par TB. Si vous souhaitez ajouter des éléments (documents PDF, références à des livres, des vidéos, des documents audio, etc.) vous pouvez les envoyer à l’adresse suivante : contact[@]theatrum-belli.com. Bonne lecture.

11 septembre 1297 : Bataille du pont de Stirling (Écosse).

La bataille du pont de Stirling constitue une des batailles des guerres d’indépendance de l’Écosse. Le , les armées d’Andrew de Moray et de William Wallace affrontent celles de John de Warenne, 6e comte de Surrey, leur infligeant une défaite.

***

Les Écossais étaient environ 1 900 piquiers, 400 archers, et 180 chevaliers et cavaliers légers. Les Anglais possédaient 6 350 soldats à pied (dont la plupart étaient aussi archers) et 350 cavaliers lourds. Andrew de Moray et son capitaine William Wallace reviennent d’assiéger Dundee et se positionnent sur les hauteurs d’Abbey Craig, au nord de Stirling. Hugh de Cressingham et John de Warenne veulent saisir la chance de lui barrer la route du retour vers ses bases de l’ouest à Stirling. Les forces anglaises cherchent alors à traverser le seul et étroit pont qui traversait la rivière les séparant des troupes écossaises pour engager le combat.

Alors que les Anglais menés par Hugh de Cressingham traversent le pont, ils rencontrent un sol marécageux et avancent avec difficulté vers les Écossais. La tactique de Wallace est alors d’attendre qu’un nombre suffisant d’Anglais aient traversé le pont pour ordonner deux charges : la première contre le gros des troupes anglaises et la seconde dans le but de couper la route à toute retraite. Les troupes écossaises piègent et anéantissent l’avant-garde anglaise, la cavalerie se révélant inefficace sur sol marécageux, elle est également décimée. Le pont s’écroule au passage de la seconde charge écossaise, provoquant la fuite des troupes anglaises restantes. Les Écossais subissent assez peu de pertes, mais la mort d’Andrew de Moray à la suite de ses blessures a un impact négatif sur les forces de William Wallace.

La victoire à la bataille du pont de Stirling est le début d’une série de victoires qui donnèrent à William Wallace le soutien des nobles écossais, ce qui mena rapidement à la chute quasi totale de toutes les places fortes tenues par les Anglais.

Source : WIKIPEDIA

11 septembre 1381 : mort à 74 ans de Charles 1er de Montmorency.

11 septembre 1565 : Fin du Grand Siège de Malte (débuté le 18 mai)

11 septembre 1611 : naissance du maréchal de Turenne (Sedan).

11 septembre 1697 : bataille de Zenta (actuelle Serbie).

11 septembre 1709 : bataille de Malplaquet (guerre de succession d’Espagne).

11 septembre 1814 : création du 3e régiment du génie (Grenoble).

11 septembre 1917 : mort du capitaine Georges Guynemer (Poelkapelle – Belgique).

11 septembre 2001 : attentats du World Trade Center et du Pentagone (New York et Washington).

ARTICLES CONNEXES

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    j’aurais une question relative à l’encart sur la bataille de Malplaquet :
    quelles sont vos sources évoquant 40 000 pertes françaises et 55 000 pertes coalisés ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB