jeudi 20 juin 2024

Chronique navale du 12 février

12 février 1772 : le navigateur breton Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec aperçoit les îles aujourd’hui françaises qui portent son nom aux confins des océans Indien et Glacial Antarctique.

Inhabité, l’archipel est découvert dans le sud de l’océan Indien le  par le navigateur français Yves Joseph de Kerguelen de Trémarec, sur la flûte La Fortune, qui l’aborde par le nord-ouest, puis se rapproche des îles de la Fortune (qui seront les premières terres approchées), mais ne peut accoster sur les terres principales en raison du mauvais temps. Il croit voir le continent austral et lui donne le nom de « France australe ». Le second de Kerguelen, Louis Aleno de Saint-Aloüarn, à bord de la gabare le Gros Ventre peut se rapprocher quarante lieues plus au sud dans l’anse du Lion-Marin. Il fait débarquer un officier pour la prise de possession du territoire au nom du roi de France le  par l’enseigne de vaisseau Charles du Boisguehenneuc qui débarque sur la future plage de la Possession. Rentré en France, en quittant sans l’avertir le Gros Ventre, Kerguelen fait miroiter à Louis XV la possibilité qu’il s’agisse d’un nouveau continent austral, afin d’organiser une seconde expédition.

De retour dans l’archipel en , il entre dans la baie de l’Oiseau et envoie le  son lieutenant Henri Pascal de Rochegude à terre y laisser un message dans une bouteille placée en évidence sur un rocher au fond de l’anse. La bouteille contient un document attestant la prise de possession au nom de la couronne française et les deux passages de navires français :

« Ludovico XV. galliarum rege, et d.* [omino] de Boynes regi a Secretis ad res maritimas annis 1772 et 1773. »

La France publiera à la fin du mois de février 2022 sa première stratégie polaire nationale ainsi que la création de la deuxième plus grande aire marine protégée au monde autour des terres australes et antarctiques françaises.


SITES :

Marine & Océans
Marine & Océans
La revue trimestrielle "Marine & Océans" a pour objectif de sensibiliser le grand public aux grands enjeux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d'un milieu fragile. Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu’aux échanges. Les ressources qu’ils recèlent sont à l’origine de nouvelles ambitions et peut-être demain de nouvelles confrontations.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB