La Marine nationale va recevoir 4 hélicoptères H160 pour les missions de recherche et sauvetage


La Direction Générale de l’Armement (DGA) va fournir quatre H160 à la Marine nationale pour des missions de recherche et sauvetage au travers d’un partenariat entre Airbus Helicopters, Babcock et Safran Helicopter Engines. La Marine nationale commencera à exploiter ces hélicoptères en 2022 pour une période de dix ans.

Grâce à cette flotte intérimaire de H160, elle sera en mesure de poursuivre ces missions critiques après le retrait des Alouette III et en attendant les livraisons de « Guépard ». Airbus Helicopters et ses partenaires seront également chargés du support des appareils garantissant un haut niveau de disponibilité et des engagements de performance. De plus, le retour d’expérience ainsi acquis par la Marine nationale sera utilisé lors de la conception de la version militaire du H160 et de son système de support.

Nous sommes ravis que la Marine nationale ait décidé d’exploiter le H160 pour ses missions de recherche et sauvetage. Nous sommes convaincus que la perception de la situation de vol améliorée, l’assistance au pilote renforcée et la visibilité offertes par le H160 seront autant d’atouts précieux pour ces missions critiques et exigeantes, a déclaré Bruno Even, CEO d’Airbus Helicopters. Notre partenariat industriel avec Babcock et Safran Helicopter Engines nous permettra de garantir un taux de disponibilité extrêmement élevé au profit de la Marine. Nous sommes honorés que cette mission nous soit confiée. 

Le H160 est un appareil bimoteur de moyen tonnage de nouvelle génération équipé de moteurs Arrano. Grâce à sa conception modulaire, il peut effectuer un large éventail de missions, du transport offshore à l’aviation privée et commerciale, en passant par les services médicaux d’urgence et les services publics. Son entrée en service est prévue en 2020. Les premières livraisons de la version militaire tout aussi modulaire, le H160M, également connue sous le nom de Guépard au sein de l’armée française, devraient avoir lieu en 2026. 169 hélicoptères H160M sont prévus au titre du programme Hélicoptère Interarmées Leger afin de remplacer cinq flottes d’hélicoptères en service dans les forces armées françaises.

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 10 février
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 12 février

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.