mercredi 24 avril 2024

Les roquettes guidées laser activées par induction de Thales pourront être utilisées dans la capacité de tir au-delà de la vue directe (TAVD)

Grâce aux travaux du Projet de Technologies de Défense « Étude d’une capacité de Tir Direct et de Tir Au-delà de la Vue Directe de la roquette de 68 mm intégrée sur un porteur terrestre » financé par la DGA, Thales LAS/VTS France a éprouvé une nouvelle capacité de tir au-delà de la vue directe (TAVD ou BLOS, pour Beyond Line of Sight) avec ses roquettes guidées laser (RGL) de 68 mm activées par induction. Pour réaliser son tir, le soldat utilisera les coordonnées de la cible lors d’une première phase, avant que le guidage laser ne prenne le relai, à mi-course. Ce nouveau moyen de ciblage sur coordonnées permettra l’intégration des roquettes à induction sur de nouveaux porteurs.

***

Thales est fier de franchir un nouveau cap en validant les phases de test pour les tirs de roquettes sur coordonnées. Cette technologie, mise en œuvre lors d’une démonstration sol-sol, sera un atout considérable pour les forces.

Maquettes de roquettes guidées laser activées par induction.

Pour la première fois, une technologie de tir au-delà de la vue directe est développée et éprouvée par des essais en situation réelle sur les roquettes de 68 mm. L’innovation apportée par Thales réside dans un guidage laser terminal, permettant une précision accrue dans l’utilisation de cette munition en deux phases : initié sur les coordonnées transmises par le pointeur, la cible est ensuite atteinte grâce à la désignation laser. En vol, les mouvements et la trajectoire de la roquette sont connus à tout moment grâce à une centrale inertielle embarquée. Ce nouvel algorithme étend le domaine d’interception d’un tir de roquette tout en préservant sa précision métrique à l’impact.

Grâce à cette nouvelle technologie, le domaine d’interception de la roquette a été multiplié par 100, passant de moins d’1 km² à plusieurs dizaines de km², apportant un avantage tactique et stratégique considérable à tout moment et en tout milieu tout en limitant l‘exposition des forces à l’ennemi.

Ce cap ouvre la voie à l’intégration des RGL sur de nouvelles plateformes terrestres et aéroportées et à de nouvelles perspectives d’emploi.

Au-delà des nouvelles capacités de guidage, les RGL présentent un système à induction permettant une rapidité de chargement, un haut niveau de fiabilité et notamment des possibilités d’emploi sans éjecta et impliquant une moindre maintenance. Le système permet, entre autres, de fournir à la roquette les informations nécessaires à la réussite du tir, avant la séparation du lanceur.

« Le succès de ces tests démontre la capacité de Thales à apporter aux forces armées tout l’avantage tactique et stratégique dont elles ont besoin. Basée sur la roquette guidée laser développée par Thales, cette capacité de tir au-delà de la vue directe permettra aux forces de gagner en sécurité tout en renforçant la manœuvrabilité », Eric Normant, Vice-Président de l’activité Véhicules et Systèmes Tactiques, Thales.

Ci-dessous une vidéo montrant la simplicité et la rapidité de chargement des roquettes 68 mm activées par le système à induction (sans fil et sans connecteurs) par rapport à un système roquettes 70 mm conventionnel. Le chargement des munitions s’effectue en totale sécurité. De plus les roquettes sont « MURATisées » (MUnitions à Risque ATtenué) et insensibles au rayonnement électromagnétique (certifiées DRAM BLEU BLEU OTAN) ; ce qui est fortement utile lorsque ces munitions sont embarquées sur les navires qui peuvent conserver l’utilisation de leurs radars dans les phases de chargement dans les lance-roquettes par exemple. Ce qui peut être fortement problématique avec des roquettes conventionnelles comme les roquettes de 70 mm.

Cette capacité TAVD de la roquette à induction guidée laser pourra se retrouver sur différentes plateformes terrestres comme le fardier (UNAC) qui équipe la 11e brigade parachutiste ou bien le robot PHOBOS (SERA Ingénierie / SOGECLAIR) que l’on voit ci-dessous en présentation avec 2 quadritubes mais qui pourrait également être muni d’un panier de 12 tubes (celui de 22 tubes qui équipe l’hélicoptère Tigre risquant d’être un peu « lourd » pour une utilisation performante optimale). Pourquoi pas aussi moderniser également les VBCI avec ce système…

CONOPS : TB voit bien ce type de robot PHOBOS pouvant être mis en place sur le pont des PHA (Mistral, Dixmude, Tonnerre) pour frapper vers la terre lors d’opérations amphibies puis ensuite débarqués accompagnant les troupes au sol.

Le robot terrestre PHOBOS armé du système de roquettes activées par induction de THALES LAS-VTS France.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB