Liban : La France livre des gilets pare-balles, du matériel optique et des missiles « HOT » à l’armée libanaise


Dans le cadre de sa coopération bilatérale avec le Liban, la France contribue au renforcement des capacités opérationnelles de l’armée libanaise. Un soutien accru a été annoncé par le Président François Hollande, lors de sa visite au Liban en novembre 2012, puis réitéré à l’occasion du déplacement officiel à Paris du commandant en chef, le général Jean Kahwaji, en début d’année 2013. Ce soutien s’est concrétisé dernièrement par une cession gracieuse d’équipements militaires à l’armée libanaise.

Ce don, qui comprend des gilets pare-balles, du matériel optique et des missiles HOT, a donné lieu à une cérémonie de remise officielle, le 13 août 2013, à la base aérienne de Beyrouth. Le général Abou Haidar, sous-chef équipements de l’état-major de l’armée libanaise et représentant du commandant en chef, le général Jean Kahwaji, et le Chargé d’affaires a.i. de l’ambassade de France, M. Jérôme Cauchard, représentant l’Ambassadeur Patrice Paoli, ont présidé cette cérémonie. Le général Chahine, commandant des forces aériennes libanaises ainsi que l’attaché de défense adjoint, le Capitaine de Corvette Trouche, et divers officiers libanais ont également participé à cette cérémonie.

Le soutien ancien de la France à l’armée libanaise, prend la forme d’une coopération militaire bilatérale riche et diversifiée. Outre des cessions d’équipements, cette coopération passe principalement par des actions de formation au profit des personnels de l’armée libanaise. Chaque année, environ 80 stagiaires libanais sont ainsi envoyés en formation dans les écoles militaires françaises, tandis que des détachements français se rendent régulièrement au Liban pour y dispenser des instructions, notamment dans les domaines du déminage ou du combat en montagne.

De même, le contingent français de la FINUL effectue des activités régulières de coopération opérationnelle avec les brigades de l’armée libanaise implantées au Sud Liban, par le biais de patrouilles communes, ainsi que d’exercices et d’entraînements mutuels dans les domaines tactique et logistique.

Lors de son discours, M. Cauchard a rappelé que « cette action de coopération concrétise l’engagement politique de la France aux côtés du Liban, aux côtés de l’armée libanaise, pour aider à l’accomplissement de leur difficile et noble mission au service de la stabilité et de la paix du Liban ».

Source : AMBAFRANCE / La France au Liban (13 août 2013)

Previous Syrie : Pour le général américain Dempsey, les rebelles ne soutiennent pas les intérêts de Washington
Next Malgré des divergences sur le dossier syrien, la France envoie des aviateurs à Moscou pour un exercice tactique commun

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.