vendredi 30 septembre 2022

15 août 778 : La bataille de Roncevaux et la mort héroïque de Roland « le Preux », neveu de Charlemagne

Lecture de ‘La chanson de Roland’, par extraits, dans la traduction de Frédéric Boyer, par Denis Podalydès de la Comédie-Française, enregistrée à Avignon le 21 Juillet 2013.
Conférence de Michel Zink donnée le 20 Septembre 2017 à l’École Normale Supérieure.

Quelques sources, dûment sollicitées, indiquent qu’au retour d’une expédition, brève, en Espagne, l’arrière-garde de Charlemagne fut en effet prise dans un combat défavorable dont on ignore quelle dimension il eut réellement. C’était le 15 août 778.

350 ans plus tard, l’esprit de croisade qui commençait à se développer aimait mettre en scène la fécondité des échecs. L’affaire de départ, bien menue, prit la dimension d’une chanson de geste : le poème de Roncevaux était même le modèle du genre.

XIXe siècle, temps fort de la recherche historique : on met au jour un manuscrit canonique du texte. Il repose à Oxford et s’achève sur une signature : Turold.

XIXe siècle, siècle des nationalités. La Chanson de Roland — tel est son nom désormais — est chargée de donner un sens au désastre français de 1870. La mort du héros d’épopée chrétienne devient liturgie rédemptrice pour la République.

C’est ainsi que Roland, à plus de mille ans, est resté longtemps un jeune homme.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB