Rosoboronexport et le français DCN signent un document de coopération


rosoboronexportLe russe Rosoboronexport et le français DCN ont signé vendredi, dans le cadre du Salon international Euronaval 2006 du Bourget, en France, un protocole d’intention portant sur la coopération dans le domaine des conceptions navales.

Le document est signé par le premier adjoint du directeur général de Rosoboronexport Vladimir Pakhomov et le directeur de la Stratégie et du Développement de DCN Jacques Mouysset.

Selon M. Pakhomov, ce document ouvre la voie à la coopération entre DCN et les leaders de la construction navale russe dans le domaine de la recherche et de l’établissement de projets de navires de guerre. A l’avenir, cette coopération pourrait être étendue à la création de systèmes navals.

L’accord actuel porte sur les bâtiments de surface et les sous-marins. Il permettra aux représentants de l’industrie des deux pays d’enrichir leurs conceptions technologiques et d’élargir les solutions d’ingénierie.

La coopération dans ce domaine pourrait avoir pour résultat un renforcement du potentiel des partenaires dans l’innovation technologique et une meilleure compétitivité de leurs propositions commerciales, garantissant à DCN et Rosoboronexport de nouveaux débouchés internationaux.

Selon le numéro 2 de Rosoboronexport, « l’intégration des efforts des producteurs de matériels de guerre, notamment au niveau international, accuse ces derniers temps une nette tendance à la stabilité ».

DCN est un des grands acteurs du marché européen et international des constructeurs de systèmes navals de pointe.

Rosoboronexport est l’unique intermédiaire public russe dans l’exportation et l’importation de produits, de technologies et de services à vocation militaire et double. Seul Rosoboronexport est habilité en Russie à organiser le travail conjoint entre les partenaires étrangers et les entreprises russes de la défense en matière de recherche-développement, ainsi qu’à livrer sur les marchés internationaux des armements et matériels de guerre russes. Rosoboronexport fait partie des plus grosses compagnies d’armements du monde.

Previous La France doute de la Finul II
Next La racaille a fait une victime dans l'incendie d'un bus

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.