Une grande pensée ne se développe pas seulement à partir d’elle-même, en s’appuyant sur son propre fond ou sur sa propre expérience, mais également au contact avec d’autres. Et lorsque se produit une rencontre entre de grands esprits, on peut s’attendre à l’apparition d’une œuvre capitale. Songeons à Saint-Thomas d’Aquin lecteur d’Aristote, à Machiavel lecteur …

« Peu de penseurs de la guerre ont été aussi admirés et aussi attaqués que Clausewitz. Référence indépassable pour les uns, il est pour les autres le lointain responsable des guerres totales du XXe siècle, pour d’autres encore un auteur typique du système westphalien, donc anachronique à l’heure des nouvelles conflictualités. René Girard y a vu …

La vertu guerrière est distincte du courage, bien que celui-ci en constitue une partie essentielle. On saurait encore moins la confondre avec l’enthousiasme pour la cause de la guerre. Dans l’homme, en général, le courage est une qualité naturelle, un don de naissance ; chez le soldat, membre de l’armée, il peut, en outre, s’acquérir …