lundi 16 mai 2022

Thales à bord de l’hélicoptère d’attaque Tigre Mk III

L’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement (OCCAr), au nom de la Direction générale de l’armement (DGA) pour la France et de la Dirección General de Armamento y Material (DGAM) pour l’Espagne, a notifié à Airbus Helicopters le développement du nouveau standard de l’hélicoptère d’attaque Tigre. Les technologies de Thales embarquées à bord de la plateforme doteront les forces françaises et espagnoles de systèmes connectés et innovants de haute performance.

Aujourd’hui, l’hélicoptère Tigre est capable, de jour comme de nuit, de mener des missions de reconnaissance, d’appuyer les troupes au sol ou encore de neutraliser des objectifs terrestres, quelles que soient les conditions météorologiques. Les améliorations apportées à l’hélicoptère d’attaque Tigre vont doter la plateforme de nouveaux moyens de détection, de reconnaissance et d’identification lui conférant des capacités opérationnelles accrues. Elles faciliteront la mission de l’équipage et permettront également au Tigre d’évoluer dans un environnement collaboratif, élément clé des missions de demain. Connecté avec le système Scorpion de l’armée de Terre mais également avec les systèmes de drones, ses capacités de communication, de conduite de mission et d’autoprotection seront nettement améliorées.

Ces travaux de rénovation s’appuient notamment sur le retour d’expérience des troupes françaises engagées sur de nombreux théâtres d’opérations en Afghanistan, en Libye ou encore au sein de la bande Sahélo-Saharienne dans le cadre d’opérations de lutte contre les groupes terroristes armés. Le développement et l’intégration de nouvelles technologies à bord de la plateforme confèreront aux forces une longueur d’avance face à l’ennemi y compris dans un conflit de haute intensité. Les forces pourront ainsi remplir les missions qui leur sont assignées au-delà de 2040.

Les développements réalisés par les équipes techniques et industrielles de Thales comportent une modernisation de l’avionique tête haute, grâce au casque TopOwl Digital Display. Grâce à ses technologies plus performantes, l’équipage pourra affronter les conditions de vols les plus complexes et tirer le meilleur profit des capteurs et ses systèmes d’armes embarqués. La suite avionique FlytX s’interfacera avec un système de gestion tactique des données du champ de bataille. Ainsi, l’interaction des pilotes avec le cockpit et leur compréhension de l’environnement seront nettement améliorées, pour qu’ils puissent se concentrer efficacement sur leur mission. Quant à la protection de la plateforme, elle bénéficiera d’une modernisation complète avec un nouveau système d’autoprotection construit autour du CATS-150 de Thales.

Au niveau du système d’armes, les roquettes guidées laser activées par induction (système « TELSON ») répondront aux besoins opérationnels des aérocombattants. Lors des opérations aériennes, le système de communication de nouvelle génération de radio (CONTACT) permettra une intégration sécurisée à la bulle SCORPION de l’armée de Terre mais aussi des communications avec les autres utilisateurs de l’espace aérien. Il sera également équipé de deux terminaux de liaisons de données Micro-TMA : l’un permettant la liaison pour le guidage des nouveaux missiles air-sol, l’autre d’assurer une liaison vidéo avec les drones facilitant ainsi le combat collaboratif, clé de voûte du système de combat aérien des vingt prochaines années. Enfin, l’hélicoptère d’attaque bénéficiera d’un système de navigation par satellite bi-constellation GPS et Galileo.

Le Tigre au standard 3 assurera ses missions aux côtés des hélicoptères spécialisés tels que les Caïman, les Caracal et les hélicoptères interarmées léger Guépard dont les premières livraisons interviendront en 2027 (programme HIL).

« L’arrivée prochaine du Tigre au standard 3, intégrant le combat collaboratif et de nouvelles capacités offensives, offrira aux forces françaises et espagnoles une supériorité stratégique dans le domaine de l’aviation légère de combat et d’appui des forces au sol. En tant que partenaire historique du premier programme d’hélicoptère de combat européen, Thales propose un ensemble d’équipements avioniques cohérents, matures et évolutifs qui permettront à l’hélicoptère d’attaque Tigre de relever les défis de demain. » Yannick Assouad, Directrice générale adjointe Avionique, Thales.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB