mercredi 28 février 2024

A400M : La Turquie « marchande » au lieu de prendre livraison de son 1er avion de transport

Airbus Group a reproché mercredi à la Turquie de marchander au lieu de prendre livraison de son premier avion de transport militaire A400M, jugeant la situation « inacceptable ».

La Turquie refuse depuis décembre dernier de prendre livraison de cet appareil, le troisième de la série d’un programme multinational. Lors de la présentation des résultats du groupe, le directeur général Tom Enders a expliqué le blocage « par un seul mot : marchandage ». Il a exprimé l’espoir que cette « situation de plus en plus inacceptable » serait réglée rapidement, et souhaité l’aide des autres nations qui ont commandé cet avion.

« Comment peut on augmenter la cadence de production quand on n’a pas la certitude que les clients vont prendre l’avion et qu’on est obligé de le parquer ? », a-t-il demandé.

La France a pris livraison des deux premiers exemplaires (« Ville d’Orléans » et « Ville de Toulouse ») l’année dernière, et la Turquie devait prendre le troisième selon le calendrier de livraison convenu entre les partenaires de ce programme multinational.

A400M -TB2
Crédit photo : Stéphane Gaudin / Theatrum Belli 2013
Stéphane GAUDIN
Stéphane GAUDINhttp://www.theatrum-belli.com/
Créateur et directeur du site THEATRUM BELLI depuis 2006. Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Officier de réserve citoyenne Terre depuis 2018 (LCL), rattaché au 35e régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes. Officier de réserve citoyenne Marine de 2012 à 2018 (CC). Membre du conseil d'administration de l'association AD AUGUSTA et de l'Amicale du 35e RAP.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB