vendredi 17 mai 2024

ALAT et stabilisation : le cas de l’Algérie

ARTICLES CONNEXES

1 COMMENTAIRE

  1. Pas d’hélicoptères de transport lourd pour les soldats français: ni l’armée de terre avec l’ALAT, ni l’armée de l’air ne veulent consacrer leurs crédits budgétaires à faire le taxi pour les forces spéciales.

    C’est pourtant les français qui ont inventé ce type de combat contre-insurrectionnel, mais Hollywood (avec les accords Blum-Byrnes) est passé par là: si c’est pas américain, cela n’existe pas.
    http://www.paxaquitania.fr/2020/02/experimentation-en-vue-pour-des-chinook.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB