mercredi 19 juin 2024

CHRONICORUM BELLI du 1er septembre

La rubrique CHRONICORUM BELLI réalisée en grande partie avec le contenu de l’encyclopédie libre en ligne WIKIPEDIA (licence CC BY-SA 4.0) avec des éléments de recherche sur le NET ajoutés par TB. Si vous souhaitez ajouter des éléments (documents PDF, références à des livres, des vidéos, des documents audio, etc.) vous pouvez les envoyer à l’adresse suivante : contact[@]theatrum-belli.com. Bonne lecture.

1er septembre 1557 : mort à 65 ans du navigateur et explorateur Jacques Cartier.

Jacques Cartier, né vers 1491 à Saint-Malo alors dans le duché de Bretagne où il meurt le 1er , est un navigateur et explorateur breton puis français, qui, mandaté par le roi de France François 1er, atteint en 1534 le golfe du Saint-Laurent et explore les territoires alentour, auxquels il donne le nom de « Canada », tiré du mot iroquoien kanata (« village »). 

Auteur de cartes aujourd’hui perdues et de Relations, récits de ses voyages, Jacques Cartier est le premier Européen à décrire et nommer cette région et ses habitants, à une époque où les Espagnols sont déjà installés dans les îles Caraïbes, au Mexique et en Amérique centrale et commencent la conquête du Pérou.

En 1532, alors qu’une guerre éclate entre la couronne du Portugal et les armateurs normands au large du Brésil, il est présenté à François 1er par Jean Le Veneur, évêque de Saint-Malo et abbé du Mont-Saint-Michel, qui évoque des voyages que Cartier aurait déjà faits « en Brésil et en Terre-Neuve », pour affirmer qu’il était à même « de conduire des navires à la découverte de terres nouvelles dans le nouveau monde ».

Recevant cette commission du roi de France, il devient « capitaine et pilote pour le Roy ayant charge de voiaiger et allez aux Terres Neuffves passez le destroict de la baye des Chasteaulx » et succède ainsi à Giovanni da Verrazzano.

Après seulement 21 jours de traversée (du  au ), Cartier atteint Terre-Neuve, avec ses deux navires et un équipage de 61 hommes. Il explore minutieusement le golfe du Saint-Laurent à partir du . À noter cependant que le calendrier est alors en retard de 10 jours sur le calendrier grégorien instauré en 1582, et donc un anniversaire exact du début de la traversée tomberait le  au lieu du 20, pour ne donner qu’un exemple.

Le , lors de la reconnaissance de nouveaux lieux et la dénomination de nouvelles rivières, Jacques Cartier et ses marins aperçurent, un peu à l’écart de la rivière qu’ils venaient de nommer Saint-Jacques, un grand navire originaire de La Rochelle, dont l’équipage, après une longue campagne de pêche à la morue, avait perdu son chemin au milieu des nombreuses îles du golfe du Saint-Laurent. Ils allèrent à bord de ce navire pour le conduire vers un lieu plus commode pour s’orienter, qu’ils appelèrent « Havre Jacques-Cartier ».

Le lundi , Jacques Cartier et son équipage entrent en contact avec les premiers Amérindiens de la Nation micmac, au large de la baie des Chaleurs. Les jours suivants, la confiance s’installe entre les marins et les autochtones, avec échanges de colifichets, couteaux, tissus… contre des peaux d’animaux.

Le vendredi , il met pied à terre à Gaspé, y plante une croix de trente pieds, revendiquant la région pour le roi de France. La troupe des Français y rencontre des Iroquoiens du Saint-Laurent, venus pour la pêche, qui les accueillent sans grand plaisir. Le chef amérindien, Donnacona, après protestations, finit par permettre à Cartier d’amener deux de ses « fils » en France. La rentrée à Saint-Malo se fait le  après une autre courte traversée de 21 jours.

Il effectua un deuxième voyage en 1535-1536 puis un troisième en 1541-1542.

Source : WIKIPEDIA

1er septembre 1715 : mort à 76 ans du « Roi Soleil » Louis XIV.

1er septembre 1862 : bataille de Chantilly (guerre de Sécession).

1er septembre 1870 : bataille de Sedan (victoire allemande).

1er septembre 1915 : occupation de l’île turque de Rouad par les français (en face de la ville de Tartous, second port syrien).

1er septembre 1939 : l’Allemagne nationale-socialiste attaque la Pologne.

1er septembre 1942 : le général de Gaulle rend visite aux pilotes de la base de Rayak (Liban).

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB