HISTOIRE : Chronique culturelle du 12 décembre


12 décembre 627 : bataille de Ninive.

Le basileus Héraclius 1er remporte une victoire décisive sur les Sassanides de l’empereur Khosro II. La victoire des Byzantins fut le signe du déclin de la dynastie sassanide et restaura pour un temps les anciennes frontières de leur empire.


12 décembre 1202 : Pérouse bat Assise (Italie). 

Le futur saint François d’Assise, alors jeune homme (21 ans), plein de fougue et loin d’être saint, part combattre la cité rivale de Pérouse.  Arrivés fatigués devant les remparts, après une cavalcade enthousiaste de près de 16 kms, les Assisiates se font tailler en pièces par les Pérousiens à Collestrada sur les bords du Tibre. François est fait prisonnier car il possède un cheval et passe donc pour noble. Il reste prisonnier un an et n’est libéré qu’après l’intervention de son père, le riche commerçant Bernardone.


12 décembre 1677 : bataille de Tabago (actuelle République de Trinité et Tobago).

Le vice-amiral d’Estrée reprend Tabago aux Hollandais. Dans l’attaque, l’amiral hollandais Binckes est tué. L’île devient anglaise en 1797 et le reste jusqu’à son indépendance en 1962.


12 décembre 1773 : naissance de Surcouf (Saint Malo).

Marin dès 13 ans sur des navires de commerce, il apprend vite le métier dans l’Océan indien. Officier avant 20 ans pour belle conduite au feu puis lors d’un naufrage, il se voit confier par des armateurs un brick armé pour la guerre de course.

Sa carrière de « roi des corsaires » commence. Courageux, inventif, humain, il devient grâce à de nombreux exploits la terreur des marins anglais. Il lui arrive régulièrement d’être victorieux en combattant à un contre trois. Ayant une conception de l’action navale opposée à celle de Bonaparte (guérilla / combat d’escadres), il décline une offre de commandement du 1er consul et préfère poursuivre ses activités pour son propre compte. Enrichi, il devient armateur.

Une répartie célèbre du corsaire à un marin anglais qui lui reprochait de se battre pour l’argent et non pour l’honneur : « Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas ! »


 12 décembre 1793 : bataille du Mans.

Pourchassés par les bleus (Républicains), les Vendéens de La Rochejaquelein ont pris le Mans (10/12) où ils se sont réfugiés. Epuisés par la traque, ils se laissent surprendre par les Républicains de Westermann. Le combat vire au massacre et 15 000 Vendéens sont tués, hommes, femmes et enfants. 

Bataille du Mans 1793


12 décembre 1899 : création des batteries mixtes d’artillerie (Indochine).

A l’initiative du général Borgnis Desbordes et du gouverneur de l’Indochine, Paul Doumer, des batteries mixtes sont créées. Composées d’européens et d’annamites, elles portent de 9 à 14, le nombre de batteries présentes en Indochine. 


12 décembre 1918 :  À bord du Bristol M.1c, le lieutenant Chilien Dagoberto GODOY réalise la 1ère traversée Ouest-Est de la Cordillère des Andes centrales, reliant El Bosque (Chili) à Mendoza (Argentine), frôlant l’Aconcagua (6 962 m)

12 décembre 1918 – Godoy franchit la cordillère des Andes


12 décembre 1953 : évacuation de Lai Chau (Indochine).

L’armée française évacue le camp retranché de Lai Chau, laissant celui de Dien Bien Phu poursuivre sa montée en puissance. La plupart des évacuations par la piste Pavie seront détruites par la division VM 316. 


 12 décembre 1991 : premier vol du Rafale marine (Istres).

Print Friendly, PDF & Email
Previous Combattre en montagne avec la 27e BIM : Exercice CERCES 2020
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 13 décembre

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.