Chronique des blindés : le char T-34 de l’abri de Hatten


L’abri de Hatten est un mémorial ouvert en 1994 et situé dans le village du même nom, dans le Bas-Rhin. Hatten ainsi que le village de Rittershoffen ont été au cœur de l’une des plus importantes batailles de blindés en France dans le cadre de l’offensive Nordwind : les deux villages furent détruits à 85% et il y eut 83 victimes civiles à Hatten, 31 à Rittershoffen. Le site est constitué des vestiges d’un bunker de la ligne Maginot ainsi que plusieurs salles dédiées à l’histoire locale, aux “Malgré nous”, un hall d’exposition de matériels de la seconde guerre mondiale. À l’extérieur, plusieurs stèles dans le bois du souvenir rappellent la mémoire des victimes civiles et notamment des aviateurs abattus dans le ciel d’Alsace. Autour du bunker, une collection de véhicules et d’engins   de la période de 1939 à nos jours. Parmi ceux-là : un char soviétique T-34. (propos recueillis par Camille Harlé-Vargas)

 

Quelle est l’histoire de ce T-34 ?           

Le T-34 est un authentique char soviétique de la seconde guerre mondiale, il s’agit d’un modèle T-34 85. Il a été acheté au musée militaire de Dresde, en Allemagne. L’engin était alors exposé comme un char « pot de fleurs ». L’histoire de ce char avant son arrivée à Dresde n’est pas connue, sauf le fait qu’il a combattu en Allemagne pendant la guerre. Il est difficile d’identifier dans quelle unité le char a pu combattre par manque d’éléments sur le blindé. Le T-34 85 est arrivé au musée en 1996.

 

Le char a-t-il été restauré ? 

Le char était dans un état assez moyen avant son arrivée au musée. Sa restauration a débuté en 2004, travaux de maintenance, de peinture, mécanique… Son moteur est remplacé la même année, par un moteur acheté en Pologne provenant d’un T-34 d’après-guerre. C’est une équipe polonaise qui s’est chargée du remplacement du moteur. Les travaux de restauration ont duré trois ans. L’intérieur n’est pas complet et comporte seulement un poste de pilotage sommaire.

Comment le char T – 34 est présenté aujourd’hui ? 

Le char est présenté à l’extérieur du musée pendant les beaux jours. Au cours de l’hiver, il est exposé dans un hangar à l’abri des intempéries. Tous les ans, le char est présenté pendant un spectacle son et lumière.

Le musée possède-t-il d’autres chars ? 

En plus du T-34 85, le musée expose deux chars suisses M68 (char 68). Ils viennent tous les deux du musée suisse « Verein Militär- und Festungsmuseum Full-Reuenthal » et arrivent à Hatten en 2001. Tous les deux en état de marche, ils sont présentés pendant le spectacle son et lumière. Le musée possède plusieurs épaves de M8 en attente de restauration. Malheureusement, l’équipe n’est pas en mesure de s’occuper de toutes les restaurations et de l’entretien du matériel à cause du manque de bénévoles. En plus des engins blindés, la collection comporte aussi des camions, des engins du génie, des pièces d’artillerie …

———–

Je remercie le musée de l’abri de Hatten et particulièrement Rolland Muller d’avoir raconté l’histoire de leur musée et celle du T-34 85

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 28 octobre
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 30 octobre

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.