Dassault Aviation investit dans la Pyrotechnie


Dassault Aviation a inauguré aujourd’hui ses nouvelles installations pyrotechniques sur son site de Martignas-sur-Jalle. Présidée par Eric Trappier, avec à ses côtés Pascal Nibaudeau, directeur du site, la cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de la Préfecture de Nouvelle-Aquitaine et de Gironde Thierry Suquet, du Président de la région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset, du Vice-Président de Bordeaux Métropole Alain Anziani et du Maire de Martignas Michel Vernejoul. Des représentants des services officiels, de l’écosystème aéronautique aquitain et des médias assistaient également à l’événement.

Les activités pyrotechniques de Dassault Aviation étaient auparavant basées à Argenteuil et Poitiers. Elles seront dorénavant toutes réunies à Martignas dans les nouvelles installations :

  • Un bâtiment en forme de tripode de 2 500 m2, dont chaque aile est dédiée à une fonction particulière : la première est destinée à la production de produits longs (cordeaux de découpe, tubes expansibles et lignes de transmission), la seconde à la fabrication de pyromécanismes et d’initiateurs, et la dernière est affectée aux activités d’études et aux laboratoires d’essais.
  • Une soute pour le stockage en sécurité des composants explosifs.

« La pyrotechnie aéronautique est une spécialité rare et de haute technologie. L’installation de cette activité à Martignas s’inscrit pleinement dans le plan de transformation « Piloter notre avenir » lancé fin 2016. Ce plan a pour but de rendre notre entreprise plus flexible et plus compétitive, sans modifier notre ADN. Avec la cérémonie d’aujourd’hui, une nouvelle étape de notre transformation est franchie avec succès », déclare Eric Trappier.

La pyrotechnie est un élément clé pour la sécurité des pilotes d’avions de chasse. Elle permet la transmission instantanée de l’ordre d’éjection et fragilise la verrière à travers laquelle doit passer le siège éjectable. Dassault Aviation maîtrise cette technologie pour tous ses appareils de combat.

Dans le domaine des lanceurs spatiaux, la pyrotechnie est utilisée pour allumer les moteurs et pour séparer les étages et les coiffes. Elle sert aussi à l’éjection des satellites, au déploiement des panneaux solaires et des antennes. Ces fonctions sont assurées par de nombreux équipements pyrotechniques (boîtiers relais, vannes, lignes de transmission, etc.) commandés numériquement. Ces compétences sont déployées par Dassault Aviation sur Ariane 5, la fusée Vega, certains lanceurs non-européens et des satellites.

Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 27 novembre
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 28 novembre

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.