dimanche 26 mai 2024

Deux bâtiments du groupe aéronaval réalisent pour entraînement des tirs de missiles Aster.

À quelques heures d’intervalle, peu après leur appareillage pour la mission AKILA, la Frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul et le porte-avions Charles de Gaulle ont respectivement tiré avec succès un missile antiaérien Aster 30 et un missile antiaérien Aster 15.

Ces tirs de préparation opérationnelle, réalisés grâce au savoir-faire de la Marine nationale et à l’expertise de la Direction générale de l’armement (DGA), ont été conduits dans un environnement reproduisant une situation aéronavale proche de celle pouvant être rencontrée en opérations. Le Chevalier Paul, qui avait le rôle de chef de la défense aérienne du GAN, a neutralisé une menace aérienne à grande distance dans un environnement non permissif à l’aide d’un missile antiaérien Aster 30. Le Charles de Gaulle a quant à lui tiré avec succès un missile Aster 15, atteignant sa cible aérienne.

Ce type de tir entraîne les équipages à faire face à des situations de haute intensité, susceptibles d’être rencontrées par les bâtiments de combat de la Marine nationale. Il souligne l’exigence de réalisme apportée à l’entraînement des forces. Il démontre la pertinence et l’efficacité du système de défense en couches du groupe aéronaval.

Les tirs ont été effectués sur des cibles télé-pilotées, simulant des drones de reconnaissance et des missiles antinavires. La réalisation de ces tirs est rendue possible grâce à l’expertise du centre d’expertise et d’essais DGA Essais de missiles (site du Levant), qui a assuré la mise en œuvre des cibles et la coordination des tirs. Ils visent à améliorer les capacités de nos systèmes, entrainer nos équipages et optimiser la défense en force navale constituée.

Les missiles Aster, existant en deux versions (Aster 15 : portée d’une trentaine de kilomètres ; Aster 30 : une centaine de kilomètres), équipent les Frégates multi-missions (FREMM), Frégates de défense aérienne (FDA) et le porte-avions Charles de Gaulle. Ils équiperont également les futures Frégates de défense et d’intervention (FDI). Ces missiles sont spécialement conçus pour détruire des menaces aériennes.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB