Documentaire sur les cyberconflits


Ce documentaire nous plonge dans les arcanes de cette guerre invisible, nous emmenant aux États-Unis, à la plus grande conférence de hackers au monde, où le chef de la NSA Keith Alexander a fait sensation ; en Israël aussi, chez des cyberarmuriers, ou même en Chine, à la rencontre des « hackers rouges », nationalistes qui déploient leur expertise contre les puissances occidentales. Si le combat est virtuel, quel risque courent les citoyens ? Les pires scénarios catastrophe en la matière relèvent-ils de la science-fiction ou ont-ils une chance de devenir réalité ? Certains hackers de génie sont capables de mener à bien ou déjouer des attaques avec une facilité inquiétante… Pour les grandes puissances, il s’agit de les avoir dans son camp. Ce documentaire fouillé dresse un état des lieux de la sécurité des réseaux informatiques, à l’échelle des États, et des solutions envisagées, dans une optique aussi bien offensive que défensive. Mais avec la militarisation croissante du cyberespace au prétexte de sécurité, que deviendront les exigences de neutralité et de protection des libertés individuelles sur Internet ? 

Previous La D2IE publie 22 fiches pratiques de sécurité économique
Next La JDC : valoriser les armées auprès de la jeunesse (sondage LH2 de janvier 2014)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.