ECPAD : Cent ans de photographie aux armées


A l’occasion du centenaire de la création de la Section Photographique des Armées, l’Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD) et le musée de l’Armée proposent, à partir du 10 février, une exposition retraçant un siècle de photographie aux Armées.

Une exposition documentaire située sur les piliers de la cour d’Honneur de l’Hôtel des Invalides, proposée en accès libre et gratuit tous les jours de 10h à 18h.

L’ECPAD et le musée de l’Armée

Depuis 1915, l’ECPAD, et ceux qui l’ont précédé, assurent la documentation institutionnelle – par la photographie, le film et la vidéo – de la vie militaire et de tous les conflits auxquels l’armée française a participé.

Il conserve et diffuse également la production audiovisuelle d’autres services et unités des armées, constituant ainsi une mémoire riche de plus de dix millions d’images dont une centaine est montrée dans l’exposition.

L’intérêt pour la représentation de la guerre et le quotidien du combattant est inscrit dans l’histoire du musée de l’Armée depuis sa création en 1905. Dialoguant dans les salles d’expositions permanentes avec les peintures de bataille et les objets témoins (armes, uniformes, pièces d’équipements, souvenirs historiques…), les photographies permettent tout autant la remise en contexte du discours historique que la présentation du point de vue des contemporains sur les évènements en cours.

Une exposition de photographies

Construite sur un mode thématique, l’exposition présente les regards de photographes officiels des armées sur les deux guerres mondiales, les conflits de décolonisation, la lutte contre le terrorisme en Afghanistan et au Mali ou encore le tremblement de terre à Haïti de 2010. Conçue en vingt panneaux, elle s’intéresse au contexte de production des images et invite le public à s’interroger sur la construction d’une photographie, la représentation de la guerre et le métier de photographe officiel des armées. Dans une démarche citoyenne – à l’heure où l’actualité abonde d’images brutes de guerres et de violences – ce retour sur un siècle d’histoire par la photographie vise à donner au visiteur des clefs pour en décrypter le sens.

Previous Tribune : "Plutôt qu'un service militaire, une garde nationale"
Next Jomini, Mahan : Les origines de la stratégie militaire américaine

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.