jeudi 11 août 2022

HISTOIRE : Chronique culturelle du 1er novembre

1er novembre 1450 : les Anglais subissent une défaite catastrophique à la bataille de la Male Jornade, anéantissant tout espoir de voir l’Aquitaine résister à l’avance française. La bataille, par son ampleur, marque le début de la phase finale de la guerre de Cent Ans.


1er novembre 1809 : quatrième bataille de Bergisel, lors de la rébellion du Tyrol.


1er novembre 1911 : premier bombardement à partir d’un aéroplane

Membre du Servizio Aeronautico, l’ancêtre de l’Aeronautica Militare, qui a déployé un total de 9 aéroplanes en Tripolitaine, Giulio Gavotti participe durant la guerre italo-turque à la campagne de Libye avec le grade de lieutenant. Le , pilotant un monoplan Etrich Taube, il utilise 4 grenades à fragmentation Cipelli de 1,5 à 2 kilogrammes développées spécialement pour l’aviation. Les conditions de cette opération sont rustiques : Gavotti emporte le matériel dans son nécessaire de toilette et procède en vol à l’armement des grenades (mise en place des détonateurs et des bouchons), d’une seule main, car il pilote avec l’autre. À une altitude d’environ 700 m, il jette une grenade sur un groupe d’Arabes dans l’oasis d’Ain Sefra et trois sur celle de Tagiura au-dessus d’un camp de 1 500 soldats de l’armée ottomane. Ce premier bombardement aérien n’a pas fait de victime.

L’Empire Ottoman protesta après cette attaque. Le jet de bombes par des aérostats avait été interdit par la Convention de La Haye de 1899. L’Italie répondit que cela ne s’appliquait pas aux aéroplanes.

Gavotti effectue en  la première mission aérienne de nuit.

 

 

 

 

 

 

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB