La branche NAVFCO de DCI fête ses 10 ans de collaboration avec la Marine Royale Malaisienne


RMNDepuis plus de 10 ans, DCI-NAVFCO, la direction opérationnelle navale de  DCI, est aux côtés de la Marine Royale Malaisienne (RMN) pour l’accompagner, étape par étape, dans la création ab-initio d’une force sous-marine.

DCI forme actuellement de nouveaux sous-mariniers et  poursuit celle  des plus anciens. DCI forme également certains membres d’équipage au métier d’instructeur, pour permettre à la RMN d’être autonome.

C’est en 2003 , sous la maîtrise d’œuvre de DCNS, que DCI-NAVFCO avait débuté une importante collaboration avec la RMN, pour l’accompagner dans la création d’une force sous-marine apte à mettre en œuvre deux sous-marins de type SCORPENE.

Quatre années ont été nécessaires pour constituer et former en France deux équipages de sous-marins SCORPENE, une équipe de réserve et un embryon d’Etat-Major. Les deux sous-marins, l’un construit en France, l’autre en Espagne, sont arrivés en Malaisie, respectivement en 2009 et 2010.

Pour permettre aux sous-mariniers d’être autonomes  et pour renouveler les équipages, la RMN crée une école au sein même de la base des sous-marins de Kota Kinabalu sur l’Ile de Bornéo et a confié à DCI-NAVFCO la mission de l’accompagner pour sa mise en place et sa montée en puissance.

« Je suis fier que DCI-NAVFCO ait su établir une collaboration solide et pérenne avec la marine malaisienne. Cette collaboration est fondée sur la confiance et le respect mutuel.» déclare l’Amiral Bruno NIELLY, Directeur de DCI-NAVFCO. « C’est pourquoi, à l’issue des contrats actuels, je souhaite vivement que ce lien se prolonge, sous une forme qui reste à définir avec nos partenaires.»

Previous Documentaire sur la restauration d'un char soviétique célèbre : le T-34
Next Transformation de l'Otan : Séminaire du 7-9 avril à Paris

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.