lundi 26 février 2024

La Commune de Paris racontée par les Parisiens, Jean-François Lecaillon, Éditions du Toucan / L’artilleur, 2021

En cette année anniversaire des 150 ans de la Commune, les rayons des librairies regorgent de références sur le soulèvement de la capitale et sur les « communards ». Témoignages, récits, portraits, essais … Parmi ceux-là, figure l’ouvrage de Jean-François Lecaillon.

Édité une première fois en 2009 chez Bernard Giovanangeli Editions, Jean-François Lecaillon, spécialiste de la période, narre les événements au jour le jour à la suite de la défaite militaire française face aux armées prussiennes. L’insurrection ainsi que les premiers combats qui plongent la ville dans la guerre civile est racontée par le biais notamment de témoignages ; un forgeron, un bourgeois, un garde-national … La pluralité de ces récits apporte une vue d’ensemble et une fresque des personnes ayant vécu, de près ou de loin les événements qui secouent la ville de Paris du 18 mars au 28 mai 1871.

Ces témoignages sont issus de correspondances ou bien de journaux, de carnets, ce qui en fait un récit plutôt intime. Parmi ceux-là, des écrivains ou bien des personnalités plus anonymes ; une diversité bienvenue pour illustrer les différents points de vue ou différentes classes sociales imbriqués dans les 71 jours de la Commune. Aperçu des témoignages cités : Louis Galet, Guerre et Commune, impressions d’un hospitalier, 1870-1971, Louis Pinget, Feuilles de carnets 1870-71. J’y étais !, Joséphine Sazerac de Limage, Journal, pensées et correspondance, Gabor Ugron, Un témoin hongrois de la commune. Quelques cartes viennent agrémenter l’ouvrage, dont une situant des témoins dans la ville de Paris. Le dernier chapitre intitulé « Entre haine et compassion, souvenir et mémoire » revient sur la question de la commémoration de cette épisode douloureux de l’histoire nationale. En bref, une chronique vivante d’événements qui ont durablement marqué l’histoire de la capitale mais pas seulement, il y a 150 ans.

Cliquer ICI pour commander cet ouvrage.

Jean-François Lecaillon est docteur en histoire et spécialiste de la période de 1870-1871. Il a publié de nombreux ouvrages notamment chez Bernard Giovanangeli Editions sur le sujet ; Les Français et la guerre de 1870, Les peintres français et la guerre de 1870, Le souvenir de 1870

Camille HARLÉ VARGAS
Camille HARLÉ VARGAS
Auteur et spécialiste de l'histoire des conflits et de la mémoire du XXe siècle. Chargée de mission à l'ONaCVG de la Marne dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre (programme pédagogique, médiation et mise en place de projets). Engagée dans la vie associative visant à faire connaître au public l'histoire et les sites de la Première Guerre mondiale (Main de Massiges). En collaboration avec des historiens pour la rédaction d'articles et d'ouvrages sur les deux guerres mondiales.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB