Le Traité sur le commerce des armes et la rébellion syrienne


“A peine entrées en Syrie, certaines des armes livrées étaient apparues entre les mains de groupes salafistes et djihadistes, à la faveur d’accords passés sur le terrain avec l’ASL, désormais en position de faiblesse, d’attaques de ses convois, de combats inter-factions ou encore d’opérations de revente ; l’arrivée de cet arsenal aurait en partie expliqué les succès remportés en mars 2013 par l’opposition radicale dans le sud de la Syrie.” (Loïc Simmonet)
Print Friendly, PDF & Email
Previous Eurosatory 2014 : Thales présente sa version export du 4X4 Hawkei
Next EUROSATORY 2014 : The French Touch

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.