mardi 27 février 2024

Le Traité sur le commerce des armes et la rébellion syrienne

« A peine entrées en Syrie, certaines des armes livrées étaient apparues entre les mains de groupes salafistes et djihadistes, à la faveur d’accords passés sur le terrain avec l’ASL, désormais en position de faiblesse, d’attaques de ses convois, de combats inter-factions ou encore d’opérations de revente ; l’arrivée de cet arsenal aurait en partie expliqué les succès remportés en mars 2013 par l’opposition radicale dans le sud de la Syrie. » (Loïc Simmonet)
Stéphane GAUDIN
Stéphane GAUDINhttp://www.theatrum-belli.com/
Créateur et directeur du site THEATRUM BELLI depuis 2006. Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Officier de réserve citoyenne Terre depuis 2018 (LCL), rattaché au 35e régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes. Officier de réserve citoyenne Marine de 2012 à 2018 (CC). Membre du conseil d'administration de l'association AD AUGUSTA et de l'Amicale du 35e RAP.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB