mardi 9 juillet 2024

Bientôt en librairie : Dictionnaire d’histoire militaire de la France (des origines à nos jours)

Depuis que je rédige et publie des livres d’histoire, j’ai toujours le souci d’apporter aux lecteurs, outre un récit renouvelé s’appuyant sur les meilleures sources, la possibilité d’aller plus loin d’une part et la disponibilité d’outils de travail d’autre part.

La première préoccupation explique la présence systématique de nombreuses notes infrapaginales et d’une bibliographie finale aussi complète que possible dans la quasi-totalité de mes livres.

La seconde est par exemple à l’origine de la rédaction d’une Chronologie commentée de la Première Guerre mondiale, du Dictionnaire de la Grande Guerre ou du Dictionnaire de la guerre d’Indochine. C’est dans cette veine que vient s’inscrire le présent volume.

La France n’est pas née ex nihilo avec la Révolution ou avec la IIIe République, et comme l’a parfaitement résumé le général de Gaulle, elle s’est « faite à coups d’épée ». Des premières traces historiques de ce que l’on peut presque considérer comme une « proto-France », telles qu’elles nous sont par exemple transmises par les Commentaires sur la guerre des Gaules de César, aux implications les plus récentes des engagements en Afghanistan et au Sahel, l’institution militaire est au cœur de l’histoire nationale.

Prétendre s’intéresser à l’histoire de France et ne pas prendre en compte sa composante armée serait un contre-sens absolu, tant l’histoire militaire, en ce qu’elle touche au plus profond de l’humain mais aussi aux sciences et techniques, à la politique et à la diplomatie, aux questions financières, industrielles, sociales et culturelles, est en elle-même un objet d’histoire globale. S’intéresser à l’histoire militaire dans le temps long, c’est donc renouer le fil d’une histoire plus que millénaire.

La sélection des différentes entrées a parfois été difficile. Il a fallu choisir entre tel et tel personnage, telle et telle bataille, tel et tel matériel, au détriment parfois d’une période particulière. Le premier critère de choix a toujours été l’importance relative du sujet dans l’histoire militaire : illustration d’une doctrine, évolution de la technique, action déterminante d’un grand capitaine, etc.

À la fin du XXe siècle, le monde a (très) temporairement vécu dans l’illusion d’une paix présentée comme désormais immuable. Il est clair aujourd’hui qu’il n’en est rien, et la connaissance de notre histoire militaire, dans ses succès et ses échecs, ses victoires et ses défaites, ses hauts faits et ses petites manœuvres s’avère indispensable pour que chaque citoyen puisse analyser et comprendre les évolutions en cours.

Ce dictionnaire doit y contribuer.

Rémy PORTE

Édité chez Lemme EDIT, en librairie à partir du 24 avril (360 pages, 24 €).

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB