Les entreprises de Normandie AéroEspace (NAE) renforcent leurs positions dans la Défense


À quelques mois des salons Eurosatory et Euronaval, NAE renforce ses démarches stratégiques pour aider ses entreprises à conquérir les grands industriels du secteur. Plusieurs d’entre elles ont déjà été repérées par Nexter, Naval Group et Dassault Aviation.

Parmi les axes prioritaires de développement de la filière NAE figure le secteur de la Défense. Ce secteur est en forte croissance du fait du contexte géopolitique mondial et du budget de la défense français qui va atteindre 2% du PIB jusqu’en 2025. Il est donc stratégique de renforcer les actions de la filière dans ce domaine pour aider les entreprises à en bénéficier aux plans business et innovation.

Ainsi, 16 entreprises normandes seront présentes pour une quatrième édition sur le salon Eurosatory en juin prochain et ajoutent cette année à leur agenda le salon Euronaval qui aura lieu en octobre. Mais d’ores et déjà la filière œuvre en coulisses pour favoriser les rapprochements avec les grands industriels du secteur. Tous les deux ans, NAE organise pour ses membres des rendez-vous entre PME et grands industriels. Le 4 février dernier, ces rencontres étaient pour la première fois élargies aux grands donneurs d’ordres nationaux. Ce fut un succès puisque 500 rendez-vous ont pu être organisés contre 380 en 2018.

Pour cette première, Dassault Aviation, Naval Group et Nexter avaient fait le déplacement. « Nous cherchons des fournisseurs habitués à travailler dans le secteur militaire, adaptés à nos cadences annuelles de production suivant les contrats clients en cours », explique Jean-Philippe Plaze, Responsable Contrat Achat secteur navigation chez Nexter. « Nous avons rencontré durant ces rendez-vous des PME & ETI avec une expertise en électronique pour des véhicules militaires avec des conditions sévères d’utilisation (conditions climatiques entre – 33°C et + 55°C et conditions de chocs et de vibrations extrêmes) qui nous ont permis d’identifier des solutions novatrices pour intégrer de nouveaux produits ». Et déjà des perspectives se dessinent : « plusieurs entreprises ont retenu notre intérêt, dont STARNAV (Calvados) suite à une première étude, pour la possibilité d’étendre les méthodologies d’harmonisation pour d’autres systèmes d’armes ; FACTEM (Calvados) pour leur casque réducteur de bruit et autres algorithmes et ASTEELFLASH (Seine-Maritime) comme EMS avec une capacité locale suivant les pays ».

———————-

NAE est le réseau des acteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense et de la sécurité en Normandie. Fondée en 1998 et présidée par Philippe Eudeline (Directeur Innovation Thales LAS), l’association NAE est aujourd’hui constituée de 160 membres : des grands groupes industriels, plusieurs aéroports et une base militaire, de nombreuses PME / ETI, des start-up, des laboratoires de recherche et des établissements d’enseignement. La filière représente globalement plus de 21.500 salariés pour 3,7 milliards d’Euros de chiffre d’affaires en 2018 en Normandie. NAE est membre du GIFAS et du GICAT.

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 2 mars
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 3 mars

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.