lundi 27 juin 2022

Libye : Le chef d’état-major dénonce la formation d’unités militaires sur des bases tribales et régionales

Le chef d’état-major de l’Armée libyenne, le général Abdel Salam al-Abidi, a vigoureusement dénoncé lundi la création d’unités militaires sur des bases tribales et régionales.

Intervenant lors d’une séance du Congrès national général libyen (CNG, Parlement) consacrée à l’insécurité à Benghazi (est), le général al-Abidi a affirmé que ces unités, dont la formation a nécessité des finances, sont devenues difficiles à dissoudre et empêchent la reconstruction de l’armée.

Selon lui, si les financements consentis à ces unités, avaient plutôt été consacrés aux unités militaires authentiques, la reconstruction de l’Armée aurait été effective en quelques mois.

Pour sa part, le vice-Premier ministre du gouvernement provisoire libyen chargé du ministère de l’Intérieur, al-Sadiki Abdelkerim, s’est engagé devant le Parlement à travailler pour arrêter ceux qui sont derrière les crimes et les assassinats, tout en assurant la sécurité de Benghazi le plus rapidement possible.

La ville de Benghazi fait face à plusieurs explosions et assassinats de militaires, de policiers, d’activistes politiques et de professionnels de la justice et de la communication.

Stéphane GAUDIN
Stéphane GAUDINhttp://www.theatrum-belli.com/
Directeur. Fondateur du site en mars 2006. Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Officier de réserve citoyenne Terre depuis 2018 (LCL). Officier de réserve citoyenne Marine de 2012 à 2018 (CC). Membre du conseil d'administration de l'association AD AUGUSTA.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB