L’objectif du traité transatlantique est de « définir les règles du commerce mondial » au profit de Washington


Avec Frédéric Farah, enseignant à La Sorbonne à Paris et co-auteur avec Thomas Porchez de « TAFTA : l’accord du plus fort » (Éd. Max Millo), revient les négociations en cours entre Bruxelles et Washington sur ce traité de libre-échange transatlantique. Est-ce un partenariat gagnant-gagnant ? Qu’est ce qui coince dans les négociations?

Previous La « guerre hybride » : escroquerie intellectuelle ou réinvention de la roue ?
Next Toward Operational Art in Special Warfare (RAND Report)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.