lundi 16 mai 2022

MAS 36 CR39 – Un MAS 36 à crosse repliable

Dès l’adoption du MAS36, l’armée française souhaite obtenir une version compacte pour équiper les parachutistes. En avril 1937, la Manufacture d’Armes de St-Etienne va fabriquer les premiers prototypes de ce qui deviendra le MAS 36 CR39. Sur ces premiers fusils, la MAS n’avait pas inclus de bretelle car les fusils devaient être rangés dans un étui lors des parachutages. Finalement, l’état-major va se rendre compte qu’il n’est pas judicieux de ne pas intégrer de bretelle et la MAS va développer un système d’enrouleur dans la crosse pour ranger la bretelle.

En 1939, la production commence mais la production est interrompue par les événements de la Seconde Guerre mondiale. A partir de la Libération, on fabrique de nouveau des MAS36 39CR pour la parachutiste et pour les troupes de montagne.

On estime, qu’entre 1940 et les années soixante, environ 34 000 MAS36 CR39 ont été fabriqués par la MAS.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB