Nord-Mali : Le sergent-chef Harold VORMEZEELE du 2e REP a été tué au cours d’un accrochage avec des djihadistes


Le légionnaire tué au cours de cette opération est le sergent-chef Harold VORMEZEELE, de nationalité franco-belge, du groupe de commandos parachutistes du 2e Régiment étranger de parachutistes de Calvi (Haute-Corse). Il est mort avec plusieurs autres militaires dans « un accrochage sérieux ».

Le 19 février 2013, peu avant 11h00, des éléments français constitués d’une section de commandos parachutistes, renforcée d’un contrôleur aérien avancé et d’une patrouille blindée en mission de reconnaissance dans le massif de l’Adrar à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tessalit, ont été pris à partie par des groupes terroristes. Au cours de cette action, le légionnaire a été mortellement touché.

La veille, près de 150 soldats français et maliens lançaient l’opération Panthère dans le massif de l’Adrar. Cette opération vise notamment à désorganiser les groupes djihadistes et à démanteler les sanctuaires djihadistes. A cette occasion, deux importants dépôts de munitions ont été détruits par des frappes aériennes dans ce secteur. Cette action des forces françaises a permis de localiser des éléments djihadistes dans leur sanctuaire, de les poursuivre et de neutraliser plus d’une vingtaine d’entre eux.

Previous Sagem (Safran) franchit le cap des 100 gyromètres spatiaux à technologie GRH
Next "JFC Fuller, le Stratège oublié" : Présentation du livre par son auteur, le lieutenant-colonel Olivier Entraygues, à l’Ecole Militaire (6 mars 2013)

2 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.